E.A.C.

Education Artistique et Culturelle par Bruno Angelini

Bruno Angelini a participé à de nombreuses actions culturelles, principalement dans le cadre de résidences d’artiste. Les structures avec lesquelles il les a mis en place sont : la Smac du Blanc-Mesnil « le Deux pièces cuisine », la Batterie de Guyancourt, les théâtres de Chambéry, d’Albertville, la scène nationale de Malakoff, la Fraternelle de Saint-Claude, la Smac de Brest « Plages magnétiques ». Il considère qu’elles sont un aspect important de sa pratique artistique: Elles permettent d’établir un lien privilégié avec les publics d’un territoire, de sensibiliser les plus jeunes à la musique vivante, de leur donner envie de fréquenter les salles de concert, de susciter parfois des vocations, de soutenir les musiciens amateurs ou en voie de professionnalisation. Ces actions se sont déroulées dans des contextes variés et sous différentes formes, en tenant compte des potentialités et des demandes du terrain. Elles constituent autant de pistes possibles pour celles qui seront à venir :

1 / En école de musique, conservatoire.

Interventions dans les classes de tous niveaux/instruments pour établir un premier contact avec le geste improvisé. Utilisation de ballades simples et modales telles que « Folk song for Rosie » de Paul Motian, afin de relier la lecture d’un matériel aux improvisations qui peuvent en découler.
-Interventions dans les classes de tous niveaux/instruments pour y aborder le rythme, les polyrythmies, en utilisant des percussions ou son propre instrument. Sentir la pulsation, les débits, les cycles dans une pratique collective et ludique.
-Ateliers ou Master class dans les classes de jazz de tous niveaux/instruments : Approfondir le jazz modal et renforcer la conscience des cycles de 4, 8, 16, 32 mesures en utilisant par exemple « Impressions » de John Coltrane. Transmission du vocabulaire nécessaire  à l’improvisation dans ce type de morceau par l’étude des modes, des débits rythmiques et des principes liés au développement du jeu « out » pour les plus avancés.
Interventions dans les ateliers jazz : Jouer une ou plusieurs compositions originales de Bruno Angelini. Découvrir une esthétique contemporaine. Initiation à une autre répartition des rôles dans l’orchestre, à une pratique de l’improvisation  plus collective que celle liée aux standards ou aux jazz tunes.

2/ pour de jeunes musiciens amateurs

Ateliers de composition : comprendre, écrire, arranger, jouer.
1ere phase : s’appuyer sur l’observation de morceaux du répertoire pop/rock/funk/jazz. Les analyser et prendre conscience de leur forme, des cycles harmoniques qui les compose, de l’orchestration, des nuances, des idées mélodiques qui les caractérisent, des trouvailles sonores, de la nature et de la variété des rythmes présents.
2ème phase : écrire, arranger, mettre en application les nouveaux outils abordés précédemment.
3eme phase: répétitions et restitution de la musique produite.

Ces ateliers peuvent s’adresser à deux types de musiciens (à partir de 15 ans) :
-Des musiciens issus du classique, ne connaissant pas le chiffrage américain de l’harmonie, désirant découvrir, comprendre, inventer et jouer des musiques dites actuelles.
-Des musiciens jouant déjà en groupe, désirant apprendre de nouvelles techniques de composition.

-Accompagnement artistique de groupes déjà constitués.
Être suivi par un regard extérieur permet aux musiciens d’une formation d’avoir du recul sur leur pratique, sur la forme et la mise en valeur des morceaux qu’ils jouent, sur les modes de jeu qu’ils ont choisi, sur les scénarios d’improvisations qu’ils peuvent utiliser.

3/ pour tous publics

concerts/débats (collèges, lycées, maisons de retraite, cinémas, médiathèques… )
Un concert intimiste suivi d’un débat avec les artistes sur la/les thématiques liées au répertoire et sur la manière dont ils s’en sont emparé. Deux répertoires de l’artiste s’y prêtent particulièrement :
Leone Alone (piano solo) : Musique et cinéma ; le cinéma de Sergio Leone ; Histoire des états-unis.
La dernière nuit (saxophone/piano): Musique et poésie ; Hans, Sophie Scholl et la rose blanche ; résistances politiques et sociétales.

Enseignement

Bruno Angelini enseigne depuis 1996 à la Bill Evans piano academy. Son rôle est d’y transmettre les informations, les principes nécessaires au jeu en groupe : prise de conscience de la nécessité de l’écoute, de celle de l’autonomie en renforçant le sens des cycles rythmiques et harmoniques ; développement du vocabulaire improvisé lié aux cadences et aux formes usuelles du jazz ; acquisition d’une culture des standards, des jazz tunes et de morceaux post-modernes ; travail sur les débits rythmiques, les mesures impaires ; initiation au free, aux musiques improvisées.

Il enseigne également depuis 2011 au stage de Vauvert. Il y donne des cours de piano et dirige des ateliers de petites formations, en y travaillant essentiellement les sujets évoqués ci-dessus selon le niveau des élèves.

Copyright © 2022 BRUNO ANGELINI | My Music Band Pro by Catch Themes